Notre plateforme

42766914 - centrifuge in the modern medical laboratory

Les microARNs, des biomarqueurs d’avenir

Seulement 1 à 2% du génome humain est traduit en protéines. L’ADN non-codant a longtemps été considéré comme dépourvu de fonction. Il est aujourd’hui admis que près de 90% de la séquence est transcrite en ARN non codants, dont les microARNs.
Les microARNs sont des ARNs de petites tailles, non codants qui contrôlent l’expression des gènes au niveau des transcrits ARNs. Leur mode d’action implique un appariement avec des ARNs cibles dont ils sont partiellement complémentaires. Cette hybridation réprime la traduction de la protéine correspondante ou clive l’ARN. De nombreuses études ont montré que la modulation d’expression des microARNs est à l’origine de certaines situations pathologiques. Depuis leur découverte, plus de 2 000 microARNs ont été caractérisés. Certains types de microARNs sont relargués dans le plasma sanguin et leur dosage permet de les utiliser en tant que marqueurs biologiques. Ainsi la modification de l’expression de microARNs dans certaines pathologies comme les cancers ou les maladies inflammatoires chroniques en fait des biomarqueurs de diagnostic et de pronostic de choix. Ces découvertes ont ouvert de nouvelles pistes de développement en offrant des perspectives d’applications cliniques très vastes.

microarn biomarqueurs3
Intérêt des microARNs comme biomarqueurs

↑Retour haut de page

La médecine personnalisée de demain

Theradiag, à travers sa plateforme biotechnologique Prestizia, renforce son activité théranostique et accède ainsi à une autre dimension de son développement. Cette plateforme est spécialisée dans l’utilisation des microARNs pour la recherche appliquée au diagnostic et au théranostic. Ces biomarqueurs moléculaires, encore peu exploités au niveau industriel, sont de nouveaux outils de diagnostic et de monitoring qui vont révolutionner la médecine personnalisée de demain. L’investissement dans cette voie très innovante, parallèlement à la mise en place de nouveaux partenariats, va permettre d’intensifier ce programme de recherche et développement.

Theradiag développe ainsi des outils de biologie moléculaire de diagnostic in vitro et de théranostic, basés sur des signatures microARNs, participant ainsi au développement de la « médecine personnalisée ». Les travaux de recherche et de développement de la société sont menés par une équipe dédiée basée à Montpellier, en partenariat avec des laboratoires académiques. L’objectif des travaux R&D de la société est de commercialiser des kits de diagnostic in vitro utilisables en routine par les laboratoires d’analyses médicales.

activitée intégrée prestizia2
Un savoir-faire global

Depuis la création de la plateforme microARN, Theradiag a signé de nombreux partenariats pour le développement de tests dans différents domaines tels que le VIH, la polyarthrite rhumatoïde, le cancer du rectum et le cancer ovarien.

Depuis l’acquisition de Prestizia par Theradiag, notre plateforme n’a cessé d’évoluer. Nous avons structuré notre propre laboratoire R&D, renforcé nos équipes et mis en place de nouveaux projets. A ce jour, Theradiag est le seul industriel français développant des tests basés sur la détection de microARNs et nous poursuivons la mise en place de nouveaux projets avec des structures académiques ou industrielles” souligne Odile Prigneau, directrice générale de Prestizia.

↑Retour haut de page